Top 5 des conseils pour l’achat d’une maison à l’étranger

Top 5 des conseils pour l’achat d’une maison à l’étranger

Réduisez le risque d’écueils juridiques et de mauvais investissements immobiliers grâce à ce guide sur l’achat d’une propriété à l’étranger.

De nombreuses personnes qui ont voyagé à l’étranger ont ressenti la tentation d’acheter une propriété à l’étranger. Par exemple, les résidents de la France envisagent souvent d’acheter une propriété à l’étranger dans des pays comme le Maroc ou la Tunisie, et les agents immobiliers s’installent souvent près d’attractions touristiques populaires pour vendre leur propriété à ces visiteurs.

Parfois, le prix de l’immobilier étranger peut sembler très attractif en raison du taux de change qui favorise la devise de l’acheteur potentiel. Les touristes peuvent aussi s’éprendre d’une destination de voyage agréable, ce qui peut les amener à vouloir acheter une propriété à l’étranger pour y passer plus de temps. D’autres encore pourraient être intéressés à investir dans des propriétés sous-évaluées à l’étranger en se fondant sur l’idée qu’elles s’apprécieront considérablement avec le temps.

Quelle que soit votre motivation pour l’achat d’une propriété à l’étranger, les cinq conseils suivants peuvent vous aider à avoir une expérience plus positive en le faisant.

Conseil #1 : Étudiez le marché à fond

Bien que des tendances mondiales des prix de l’immobilier se produisent, les marchés immobiliers dans différents endroits peuvent passer par des cycles de hausse puis de correction à la baisse, qui peuvent être indépendants les uns des autres.

En d’autres termes, ce n’est pas parce que la valeur des propriétés augmente dans votre quartier qu’elle augmente également au Maroc ou en Tunisie. De telles tendances sont particulièrement importantes pour les investisseurs qui souhaitent généralement acheter près du creux de la vague et vendre près du sommet d’un cycle.

En outre, certains pays empêchent ou limitent la propriété de biens immobiliers par des étrangers, vous voudrez donc vous assurer que vous avez le droit légal d’acheter des biens immobiliers dans ce pays, et dans quelles conditions vous pouvez le faire, avant de remettre de l’argent afin d’éviter les arnaques ou les déceptions.

Fondamentalement, il est vraiment logique de faire vos devoirs sur le marché immobilier dans le pays que vous envisagez de faire un achat avant de mettre en place votre argent. Cela inclut la vérification du taux de change et de la stabilité du pays dans lequel vous souhaitez effectuer un achat (des outils de change gratuits sont disponibles).

Conseil no 2 : Obtenez l’aide d’un professionnel pour l’achat d’un produit

De grandes affaires peuvent certainement être faites en achetant l’immobilier étranger directement des propriétaires. Néanmoins, si vous n’êtes pas familier avec le marché immobilier étranger, alors l’achat par l’intermédiaire d’un agent immobilier professionnel ou d’un promoteur immobilier de bonne réputation peut vous fournir des conseils utiles qui peuvent vous aider à éviter de nombreux pièges lors de l’achat de biens immobiliers à l’étranger.

Ces professionnels ont généralement l’obligation de veiller à ce que vous soyez correctement informé des détails de l’achat. Ils s’efforceront aussi habituellement de conclure l’entente et de s’assurer de votre satisfaction à son égard.

Conseil n° 3 : Embauchez un représentant légal

Bien que les transactions immobilières dans votre pays de résidence ne nécessitent généralement pas les services d’un avocat, avoir un avocat professionnel indépendant qui représente vos intérêts et veille aux problèmes juridiques potentiels peut être d’une valeur inestimable lorsque vous achetez une propriété à l’étranger.

Conseil no 4 : Faites traduire les documents clés

Avant de signer tout document relatif à une transaction immobilière potentielle, assurez-vous de le faire traduire professionnellement s’il est rédigé dans une langue étrangère, comme l’arabe, que vous n’êtes pas entièrement à l’aise en lecture. En général, vous devez savoir exactement ce que vous et le vendeur acceptez dans des mots que vous pouvez clairement comprendre.

Conseil n° 5 : Économiser de l’argent sur les versements hypothécaires

Une fois que vous aurez lu, compris et accepté les conditions d’achat d’une propriété à l’étranger, vous devrez alors prendre les dispositions nécessaires pour la payer.

Lorsque vous transférez des fonds libellés dans votre monnaie nationale pour effectuer un paiement intégral, un versement initial ou une série de versements hypothécaires moins élevés, vous voudrez probablement trouver une meilleure solution de change que de vous rendre simplement à votre banque habituelle.

Ces banques locales fournissent généralement des services médiocres, qui impliquent souvent des écarts de taux très importants et des transactions de taille limitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *