Comment choisir un lapin domestique ?

Comment choisir un lapin domestique ?

Lorsqu’on décide d’adopter un lapin domestique, il faudra compter avec l’entretien au quotidien et les soins dont il faudra lui faire profiter. Lors de l’achat, il conviendra de bien observer l’animal de compagnie et de s’assurer qu’il n’est pas malade. Et comme, il n’est pas toujours facile de déceler cela au premier regard ces signes, voici quelques astuces qui permettent de reconnaitre si l’animal est en bonne santé ou non.

L’animal devra être vif et curieux

La première chose à prendre en compte lorsque l’on visite l’animalerie à la recherche d’un lapin domestique, c’est de l’observer dans sa cage. Il devra avoir le regard vif et se montrer curieux. Il devra également être de bonne taille, ni trop maigre ni obèse. Enfin, lorsqu’on le sort de sa cage, il ne devra pas prendre un air effrayé et accepter de se laisser câliner facilement, cela évitera par la suite les problèmes de domestication. En parlant de cage, il est également de mise de vérifier son état lors de l’achat. Si elle est propre et contient de l’eau et des granulés, cela veut dire que l’animal a bénéficié d’une alimentation équilibrée, ce qui réduit les risques de diarrhées. Si au contraire, la cage ne présente qu’un peu de foin et que l’animal parait fatigué, cela révèle une mauvaise alimentation.

L’apparence de l’animal peut en révéler beaucoup sur lui

Pour s’assurer que l’animal est en bonne santé, il conviendra également de bien contrôler sa fourrure qui doit être lisse et brillante. En effet, s’il présente des zones dépourvues de poil ou que certaines parties de son corps affichent des croûtes alors, cela signifie qu’il est malade ou qu’il a certaines carences.

Ses petits yeux généralement malicieux devront garder cette vivacité et la peau de ses paupières ne devra pas être tirée. Les écoulements et le dépôt de croûtes sur les coins de l’œil ainsi que des larmes signifient une fatigue ou des problèmes plus spécifiques au pire des cas. De la même manière, les narines devront afficher une bonne propreté.

Les dents de l’animal de compagnie devront également être revues tout comme l’intérieur de ses oreilles et ses doigts. Son ventre devra être doux et détendu tandis que ses muscles doivent être bien développés. Enfin, ses pattes devront faire l’objet d’une attention particulière. La surface intérieure devra être recouverte de fourrure tandis que les poils de la partie antérieure des pattes devront être propres.

Les NAC et l’assurance santé pour animaux

Les NAC s’apparentent aux nouveaux animaux domestiques à savoir les furets, les lapins, les tortues ou encore les reptiles. Au même titre que les chiens et les chats, ils doivent profiter de soins et de traitements spécifiques, qui peuvent s’avérer chers. L’assurance santé propose notamment une prise en charge de certains d’entre eux et promet de bonnes garanties en fonction du type d’animal. Pour disposer de plus amples informations sur les types de couverture proposée et avoir une idée des cotisations dont il faudra s’acquitter pour un lapin domestique, il conviendra de recourir à un comparateur d’assurance pour animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *